Entre deux albums d’Editors, le chanteur Tom Smith à la voix géniale, se joint à l’ex batteur de Razorlight pour la formation d’un duo répondant au nom old school de Smith & Burrows.

Funny Looking Angels est ainsi le premier album de la doublette qui n’a pas grand chose à apprendre sur le monde de la musique. Sortit en fin d’année 2011, il commence à faire parler dans notre contrée avec la récente apparition des deux gaillards dans Taratata ou le numéro de Janvier du Rolling Stone France.

Cette fois, on s’éloigne du son très alternatif et presque mécanique des Editors pour quelque chose de nettement plus posé. Le registre de la mélancolie est de mise avec piano, guitares acoustiques et surtout une note orchestrale de violons et violoncelles. Dans cet album, on retrouve des morceaux originaux mais aussi quelques reprises comme le non moins magnifique Wonderful Life qui sort vraiment du lot. La voix si spéciale de Tom Smith se marie parfaitement à celle d’Andy Burrows, on découvre même sa capacité à chanter aiguë !

On distingue cependant que l’écoute manque de rythme à cause d’un trop peu de temps forts. Certes, ce n’était surement pas le but mais la sensation d’un album de Noël surgit un trop souvent surtout que le groupe insiste bien le fait que ce n’en est pas un (hormis le dernier morceau).

Ce qui m’a surement le plus déçu est de ne pas retrouver les sensations et la qualité des prestations live de Smith & Burrows. J’ai découvert le groupe dans des sessions acoustiques diffusées sur Youtube mais les versions studios sont moins réussies. Là ou Editors a la force de proposer un contenu CD superbe avec la capacité d’être sublimé en unplugged, ce n’est pas le cas cette fois. Mais finalement, n’est ce pas là le principal ?

INTERET

On préférera donc les versions live plus réussies mais c’est avec une certaine attention que l’on suivra l’actualité du duo qui a l’air de bien s’amuser et ayant pour projet de continuer ensemble.

About the author

Fondateur de CTCQJ un poil cinéphile mais aussi rockeur du dimanche, historien déchu, astronome nul en maths et amateur de foot croate. Spécialité: cinéma.

Related Posts

Facebook Comments

1 Comment

  1. Pingback: The Weight of Your Love (des Editors) | CTCQJ !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Plus de sens (critique)

Depuis sa création en janvier 2011, ce blog